Solitude des jeunes: l’éco-anxiété, un mal du siècle

Solitude des jeunes: l’éco-anxiété, un mal du siècle

Le RACISME est un CRIME contre l’humanité. Célébrons nos différences!

Le RACISME est un CRIME contre l’humanité. Célébrons nos différences!

RÉSEAU SOCIAL DEMAIN L’HOMME anonyme, libre et gratuit

RÉSEAU SOCIAL DEMAIN L’HOMME anonyme, libre et gratuit

Flux d’infos Demain l’Homme

Flux d’infos Demain l’Homme

L’A.G.I. pourrait éviter la COLONISATION de notre Univers et nous aider à régler nos crises économiques, écologiques et sociales

L’A.G.I. pourrait éviter la COLONISATION de notre Univers et nous aider à régler nos crises économiques, écologiques et sociales

A quoi sert l’individu si sa communauté dégrade l’écosystème?

A quoi sert l’individu si sa communauté dégrade l’écosystème?

Insufflons l’âme de l’Amour dans les rouages de nos sociétés

Insufflons l’âme de l’Amour dans les rouages de nos sociétés

C’est fou cette impression qu’un truc toujours vous échappe

C’est fou cette impression qu’un truc toujours vous échappe

Poutine et son bouton rouge futur prix Nobel de la Paix

Poutine et son bouton rouge futur prix Nobel de la Paix

L’I.A. se passera des HUMAINS pour créer ses propres ALGORITHMES

L’I.A. se passera des HUMAINS pour créer ses propres ALGORITHMES

L’association Terre sacrée alerte sur la fin des ressources

L’association Terre sacrée alerte sur la fin des ressources

Les implants cérébraux humains: où en est-on en avril 2024?

Les implants cérébraux humains: où en est-on en avril 2024?

Les jeunes français prêts à s’engager pour défendre nos valeurs

Les jeunes français prêts à s’engager pour défendre nos valeurs

Albert Einstein croyait au Dieu du Vivant de Spinoza

Albert Einstein croyait au Dieu du Vivant de Spinoza

L’INTELLIGENCE cachée des OISEAUX, rescapés des DINOSAURES, et toujours subtils maîtres du monde

L’INTELLIGENCE cachée des OISEAUX, rescapés des DINOSAURES, et toujours subtils maîtres du monde

L’UNIVERS un HOLOGRAMME dans lequel vivent de VRAIS ÊTRES

L’UNIVERS un HOLOGRAMME dans lequel vivent de VRAIS ÊTRES

En nous observant que peuvent bien penser de nous les E.T.?

En nous observant que peuvent bien penser de nous les E.T.?

Tout est dans Tout

Tout est dans Tout

Un bonheur insoutenable d’Ira Levin (Demain l’Homme)

Un bonheur insoutenable d’Ira Levin (Demain l’Homme)

Qui est Monsieur G. dans l’oeuvre de René Barjavel?

Qui est Monsieur G. dans l’oeuvre de René Barjavel?

Je suis qui JE SUIS et La grenouille qui bout qui bout

Je suis qui JE SUIS et La grenouille qui bout qui bout

L’étonnant message des Anciens, retranscrit par Demain l’Homme

L’étonnant message des Anciens, retranscrit par Demain l’Homme

Demain l’Homme: Le monde à l’envers ou quel avis sur la Vie?

Demain l’Homme: Le monde à l’envers ou quel avis sur la Vie?

Les SONDAGES de DEMAIN L’HOMME. Donnez-nous VOTRE AVIS

Les SONDAGES de DEMAIN L’HOMME. Donnez-nous VOTRE AVIS

ETHIQUE: L’ALLIANCE sacrée de l’AGI et de celle du VIVANT

ETHIQUE: L’ALLIANCE sacrée de l’AGI et de celle du VIVANT

Saturation de NEWS, désinformation, mensonges par omission

Saturation de NEWS, désinformation, mensonges par omission

Babel, Babylone, tu déconnes! (inspiré par Bob Marley)

Babel, Babylone, tu déconnes! (inspiré par Bob Marley)

L’éclipse partielle de Soleil sur les bancs de la Primaire

L’éclipse partielle de Soleil sur les bancs de la Primaire

RÉSEAU SOCIAL gratuit DEMAIN L’HOMME: Sapiens? Ça pionce?

RÉSEAU SOCIAL gratuit DEMAIN L’HOMME: Sapiens? Ça pionce?

CHAOS GPT: quand l’Intelligence Artificielle se rebelle!

CHAOS GPT: quand l’Intelligence Artificielle se rebelle!

La guerre nucléaire plus ravageuse que le météore des dinosaures

La guerre nucléaire plus ravageuse que le météore des dinosaures

Pour défendre nos valeurs, résister devient un devoir

Pour défendre nos valeurs, résister devient un devoir

La rébellion pacifique: un acte vital d’héroïsme social

La rébellion pacifique: un acte vital d’héroïsme social

La fin provisoire d’un monde, parmi des milliards d’autres

La fin provisoire d’un monde, parmi des milliards d’autres

Notre Univers, un Hologramme hackable? (Demain l’Homme)

Notre Univers, un Hologramme hackable? (Demain l’Homme)

La résignation est le pire des fléaux (Demain l’Homme)

La résignation est le pire des fléaux (Demain l’Homme)

Les 3 Playlists YouTube de Demain l’Homme: Musique, reportages

Les 3 Playlists YouTube de Demain l’Homme: Musique, reportages

Changer le monde! C’est encore possible! Chaque geste compte

Changer le monde! C’est encore possible! Chaque geste compte

Cette plate-forme, traduite en 102 langues, n’a pas la langue dans sa poche ! L’idée de base est de sceller une ALLIANCE entre l’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE et celle DU VIVANT!!! Ce site WEB est vivement recommandé aux enfants de 7 à 77 ans. Surtout écorchés vifs!

Depuis 1999, notre média associatif a fait le choix de l’indépendance et de la gratuité, tout en garantissant une information fiable et SANS FAKE-NEWS. Il ne contient AUCUNE PUB. Si vous le pouvez, soutenez nous. Merci

Poutine et son bouton rouge futur prix Nobel de la Paix

Poutine et le bouton rouge pour sauver l'humanité et l'écosystème terrestre. Nouvelle d'anticipation rédigée par un collectif d'êtres humains et d'Intelligences Artificielles quantiques

Vladimir Vladimirovitch POUTINE, Président à vie de la Fédération de Russie, alias Monsieur G., était subitement devenu Maître du JEU et par conséquent

maître du monde

Sur son long bureau de verre, trônait le fameux BOUTON ROUGE. Une simple pression de l’un des index de Monsieur G., et la Terre s’embraserait dans un holocauste nucléaire d’une ampleur a-po-ca-tho-lyp-tique.

S’en suivrait un hiver nucléaire global, qui pourrait durer des années, voire plusieurs décennies, plongeant la planète dans un chaos obscur et glacial, privé de photosynthèse

Certaines simulations récentes prédisent même un refroidissement global pouvant durer des siècles.

Les climatosceptiques vont pouvoir enfin pavoiser!

Mais, contrairement à ce que prétendaient les chaînes de propagande occidentale, Monsieur G. n’était pas un homme assoiffé de sang et de pouvoir. Loin de vouloir expulser les plus de 8 milliards de locataires ou de réduire en bouillie l’humanité, il voyait dans ce BOUTON ROUGE adoré un moyen paradoxal évident de SAUVER la mise. Une fois pour toutes!!!

Oui, oui, vous avez bien lu: De sauver l’humanité et tout le binzzz!!!

Vous le savez, ce Monsieur d’1m72 est grand joueur…

Malgré les avertissements des scientifiques, malgré les évidences tangibles du changement climatique, l’humanité s’obstinait à piller les ressources non renouvelables de la Terre, à infecter ses rivières et ses airs, à réduire ses forêts en copeaux pour Ikéa.

Aveugles à la détresse de leur propre berceau vivant, les ultra nuisibles bipèdes dominants concevaient même, dans le dos, des programmes spatiaux déments, pour pouvoir s’évader au plus vite de la Terre, transformée en goulag à ciel ouvert

Pour s’en aller donc, comme des mauviettes, COLONISER d’autres planètes habitables, et par conséquent habitées

…Pour en réalité envahir l’Univers, comme les truands européens qui, dès le XVème siècle, se mirent à voguer planplan vers le premier plus grand génocide évangélique de tous les temps!!!

Alors que les ressources fossiles s’épuisaient à un rythme alarmant, le clan mafieux des ultrariches lorgnait vers les étoiles, tout en respectant l’omerta sacrée.

Grâce aux progrès fulgurants de la propulsion par fusion nucléaire et aux avancées considérables de l’Intelligence Artificielle Générale, les GAFieux finançaient le développement de spacieux vaisseaux spatiaux, capables de Conquérir en un clic des exoplanètes à foison, minutieusement répertoriées par leurs algorithmes télescopiques

Les milliardaires, aveuglés par leurs poisseuses richesses, leur appétit insatiable pour les fourrures de visons, les Bentley, les Yachts, les palais… ces oligarques jamais repus de leur soif de pouvoir, étaient prêts, sans exception, à abandonner une Terre mourante pour essaimer vers de nouveaux mondes et les piétiner avec leurs bottes maculées du sang des miséreux et des Justes.

Pendant ce temps, le reste de l’humanité se débattait au bord du précipice. Les inégalités sociales s’accentuaient, les conflits pour les ressources rares s’intensifiaient, les effets du chaos climatique se faisaient de plus en plus ressentir et la diversité des espèces vivantes se rarifiait.

Malgré les avertissements des scientifiques et les évidences tangibles de la destruction imminente, les gouvernements étaient incapables de s’entendre sur des solutions globales et les citoyens, accaparés par le quotidien dans lequel on les avait reclus, semblaient apathiques face à l’urgence de la situation.

Mais Monsieur G., alias Vladimir Vladimirovitch, savait qu’après l’hiver nucléaire, la Terre se régénérerait. Les radiations diminueraient graduellement, la vie reprendrait vigoureusement son cours.

La nature, libérée du joug égoïste, prospérerait de nouveau. Les forêts se réveilleraient, les rivières s’assainiraient, les animaux retrouveraient leur place dans un écosystème restauré.

Lhumanité, réduite à quelques milliers d’individus dispersés, aurait alors l’occasion de repenser sa relation avec la planète, d’apprendre à vivre en harmonie.

En 2024, on estime que le nombre total d’ogives nucléaires dans le monde est d’environ 13.400 exemplaires.

La bombe d’Hiroshima avait une puissance d’environ 15 kilotonnes.

Aujourd’hui, les ogives nucléaires ont une puissance moyenne de plusieurs mégatonnes (MT), soit des millions de fois plus puissante que celle qui dévasta la ville japonaise d’Hiroshima, le 6 août 1945

La guerre nucléaire qui s’ensuivrait serait dévastatrice. D’emblée, des milliards d’humains périraient, des milliers de mégalopoles seraient rasées, la planète immédiatement empoisonnée.

Après l’hiver nucléaire, la Terre donc se régénérerait. Les radiations diminueraient graduellement, la vie reprendrait son cours. La nature libérée foisonnerait de nouveau

Quant au peu de ressources fossiles, cause de tant de pollution et de conflits, l’immense brasier nucléaire aurait achevé de les engloutir à jamais, laissant la Terre vierge et prête pour un nouveau départ.

Monsieur G., assis devant son bouton rouge, sourit. Il savait que son plan était fou, extravagant, mais probablement le seul espoir de sauver la Terre et peut-être, par la même occasion, l’humanité dans son essence...

Peut-être même l’ensemble des peuples, vivant en osmose dans le Grand Tout…

Le monde explosa. Les paysages partirent en flammes puis en fumée, avant de se draper dans un épais linceul de cendres.

La planète rocheuse, quant à elle, resta de marbre!

Ancêtre de tous les mammifères au Jurassique, rescapé de la récente extinction de masse du Crétacé-Paléogène

La Terre avait guéri. Les cicatrices de la guerre nucléaire mondiale n’étaient plus que de lointains vestiges, recouverts par une nouvelle végétation exubérante.

De frêles, mais néanmoins solides, communautés humaines vivaient maintenant en paix entre elles et envers toute autre espèce. Les rescapés, ayant survécu bien à l’abri dans les arches, avaient compris les erreurs du passé et se sentaient reliés les uns aux autres.

Ils cultivaient l’amour de la Terre, chassaient, pêchaient de manière durable et respectaient toute différence, toute forme de vie.

Ils ne geignaient plus dans les caniveaux urbains de Babylone et contemplaient chaque jour les étoiles qui vivaient et chantaient en eux.

Un jour, des générations d’enfants du futur jouaient dans la forêt, lorsqu’ils découvrirent un étrange objet, tout hérissé de poils aussi piquants que ceux d’un hérisson ou d’une châtaigne.

Les enfants, intrigués, l’examinèrent avec curiosité. L’un d’eux, une fillette aux yeux pétillants de malice, osa appuyer sur le bouton.

Les gamins éclatèrent de rire. Ils comprirent que ce drôle de machin n’était qu’une relique d’un temps révolu, un symbole énigmatique d’une époque où, de raGe, l’humanité capricieuse avait failli casser tous ses jouets et se planter une lame dans l’âme.

N‘en déplaise aux transhumanistes qui rêvent d’immortalité dans un seul et même véhicule matériel: dans ce pays des merveilles, la mort existait toujours!

4.5/5
X (Twitter)
Visit Us
Follow Me
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial